LIVRAISON GRATUITE à partir de 48,80 €
Enregistrer dans votre liste d'achats
Créer une nouvelle liste d’achats

RHINITE CHEZ LE LAPIN - TRAITEMENT À DOMICILE ET AVEC UN SPÉCIALISTE

2023-07-27
RHINITE CHEZ LE LAPIN - TRAITEMENT À DOMICILE ET AVEC UN SPÉCIALISTE

La santé d'un lapin est une construction très délicate - un animal à poils longs doit être très bien soigné, car ce n'est que s'il reçoit les bons soins qu'il aura une chance d'être en bonne santé et heureux. Cependant, il arrive que, malgré d'excellents soins, il tombe malade. La rhinite chez le lapin est l'une des affections les plus courantes. Faut-il s'inquiéter ?

Comme toute maladie, cette fièvre infectieuse du lapin peut avoir des conséquences assez désagréables, et vous devez donc agir rapidement pour apporter à votre animal le soulagement dont il a besoin. Commencez rapidement à lutter pour sa santé et veillez à ce que les autres animaux ne tombent pas malades. Vous pourrez ainsi gérer la maladie et éviter qu'elle ne se propage à d'autres animaux

Rhinite chez le lapin - quelles en sont les causes ?

La rhinite infectieuse du lapin est une maladie bactérienne infectieuse. Elle est le plus souvent causée par deux souches de bactéries, Bordetella bronchiseptica et Pasteurella multocida. La cause la plus fréquente de l'infection est une baisse de l'immunité, fréquente en automne et en hiver. La maladie est également favorisée par de mauvaises conditions d'hébergement et le contact avec d'autres animaux malades - la maladie se transmet très facilement entre lapins.

Quelles sont les conditions de vie qui ne conviennent pas à un lapin ? Une mauvaise ventilation, du foin poussiéreux, le séjour dans des zones froides, l'exposition à des courants d'air, un nettoyage peu fréquent de la cage - tout cela favorise la croissance des bactéries et leur pénétration dans l'organisme du lapin.

Symptômes de la fièvre infectieuse du lapin

Si votre lapin éternue et a le nez humide, il est fort probable qu'il ait contracté la fièvre du lapin. Toutefois, il peut également s'agir d'un symptôme d'allergie ou de nombreuses autres maladies, et il convient donc d'écarter toutes les possibilités avant de poser un diagnostic. La meilleure décision à prendre est de l'emmener chez le vétérinaire afin qu'un spécialiste puisse établir un diagnostic.

Cependant, surveiller votre lapin peut s'avérer très utile - vous aurez ainsi la possibilité de réagir très rapidement pour mettre en œuvre le bon traitement et, si vous avez d'autres lapins, d'isoler le lapin malade afin d'éviter que la maladie ne se propage.

Le premier stade de l'infection est totalement asymptomatique. La progression de la maladie se produit lorsque l'immunité de votre lapin diminue. Votre lapin peut sembler en parfaite santé, mais être porteur de la bactérie et infecter d'autres lapins affaiblis.

L'inflammation de la muqueuse nasale est le symptôme le plus caractéristique de la rhinite. Le lapin malade tousse, éternue, grogne ou roucoule d'une manière très spécifique. Il peut y avoir un écoulement purulent des narines. Un écoulement jaunâtre ou blanchâtre, collant et épais est également très caractéristique. Il colle la fourrure autour du nez du lapin. Les pattes du lapin peuvent également être collées l'une à l'autre - l'animal se nettoie le nez sur sa propre patte.

Fièvre infectieuse du lapin - quelles sont les maladies associées ?

Un écoulement nasal chez un lapin peut être le début d'une longue liste de problèmes de santé. Le pire est la baisse de l'immunité que les bactéries exploitent. La bactérie Pasteurella multocida, l'une des responsables de la rhinite infectieuse chez le lapin, peut être particulièrement dangereuse.

La pastélose, comme on appelle cette maladie, peut entraîner de nombreux autres problèmes de santé. Une pneumonie peut survenir, conséquence assez fréquente d'une maladie respiratoire chez le lapin. Les symptômes caractéristiques sont la fièvre, l'essoufflement, le manque d'appétit et l'agitation.

Une inflammation des canaux nasolacrymaux peut également se produire, ce qui peut éventuellement conduire à une conjonctivite. La maladie se manifeste par un gonflement des paupières, des rougeurs, des larmoiements et un écoulement purulent des poches conjonctival.

Les infections génitales sont également dangereuses et peuvent accompagner la pasteurose. Cette infection touche le plus souvent les lapins adultes femelles, mais ce n'est pas la règle, le mâle peut aussi être atteint. Si un lapin est porteur, il peut ne pas présenter de symptômes, mais il reste dangereux pour les autres lapins s'il n'est pas le seul lapin de la maison.

La pasterelose peut provoquer une inflammation de l'oreille interne ou moyenne, sur laquelle nous avons déjà écrit ici.

Traitement à domicile de la rhinite chez le lapin - est-ce possible ?

Un nez humide chez un lapin ne signifie pas toujours qu'il est atteint d'une maladie bactérienne. Son nez et ses voies respiratoires peuvent simplement être irrités. Dans ce cas, il suffit de remplacer la litière par une autre qui ne fait pas de poussière.

Parfois, il peut également être utile d'améliorer les conditions de vie en maintenant un niveau d'hygiène suffisant dans la cage, en veillant à ce qu'il n'y ait pas de courants d'air, en améliorant la ventilation de la pièce et en augmentant la température de l'endroit où vit le lapin (les basses températures ont un impact négatif sur l'immunité et la santé du lapin).

Existe-t-il des remèdes maison contre l'écoulement nasal chez le lapin ? Oui, mais il n'est pas recommandé de les mettre en œuvre sans consulter votre vétérinaire. Le traitement à domicile peut soutenir le traitement spécialisé, mais ne le remplace pas.

L'inhalation permet de soulager l'écoulement nasal du lapin. Elle permet de dégager et de décongestionner le nez, ce qui facilite grandement la respiration du lapin. Les inhalations peuvent se faire de deux manières. Rien ne vous empêche d'inhaler votre animal de façon traditionnelle, au moyen d'un bol d'eau chaude additionnée d'herbes, par exemple de la menthe, du thym, de la camomille ou de la marjolaine. Placez le bol près de la cage et couvrez-le d'un linge, de sorte que le lapin inhale les vapeurs.

Cette méthode présente un inconvénient : votre lapin peut facilement s'enrhumer, car son corps est chauffé et son pelage mouillé. Il serait donc préférable d'acheter un inhalateur, qui soulagera également votre lapin, mais ne l'expose pas au froid.

Vous pouvez mettre du sérum physiologique, des antibiotiques ou des mucolytiques dans l'inhalateur, mais cela ne peut se faire que sous la supervision de votre vétérinaire, jamais seul.

Les huiles essentielles dans un humidificateur, un diffuseur, dans une cheminée spéciale ou simplement dans une serviette mouillée sur le radiateur, par exemple, sont également une bonne idée. Elles aideront votre lapin à respirer, même s'il faut faire attention : certaines d'entre elles peuvent provoquer des bronchospasmes.

Une visite chez le vétérinaire - l'aide indispensable d'un spécialiste

Si vous constatez que l'état de santé de votre animal s'est dégradé, ne décidez pas vous-même de ce qu'il faut donner à votre lapin contre la rhinite. Un tel traitement sans formation ne peut que lui nuire, et les inhalations à domicile ne sont pas un bon substitut à une thérapie spécialisée.

C'est le vétérinaire qui décide du traitement à administrer à l'animal et qui choisit l'antibiothérapie appropriée. Celle-ci est adaptée au poids du lapin et dure pendant une période strictement prescrite. Ne modifiez pas la thérapie qui a été prescrite à votre lapin par votre vétérinaire. Ne prolongez pas sa durée et ne la raccourcissez pas.

Un raccourcissement peut conduire à une résistance des bactéries à l'antibiotique en question et donc à une rechute. Un traitement prolongé, en revanche, peut entraîner une stérilisation sévère de la flore bactérienne et nuire aux bonnes bactéries qui vivent dans le corps du lapin.

La thérapie antibiotique nuit toujours aux bonnes bactéries dans une certaine mesure, c'est pourquoi le vétérinaire choisira également une couverture appropriée pour soutenir les intestins du lapin, mais prolonger la thérapie au-delà des indications du vétérinaire peut s'avérer très dangereux.

Rhinite infectieuse du lapin - un résumé en quelques mots

Les lapins sont des animaux très fragiles et leur santé doit être prise en charge à chaque étape de leur vie - les soins préventifs sont très importants. Fournir à votre lapin des conditions favorables à son épanouissement - nettoyer fréquemment la cage, remplacer le substrat par un autre moins poussiéreux, ventiler correctement la pièce dans laquelle il se trouve, lui assurer une température chaude et confortable et veiller à ce qu'il ne souffre pas de courants d'air - peut s'avérer très utile.

Cela peut aider ou non à lutter contre les maladies des lapins. Un nez qui coule est associé à une baisse de l'immunité, il peut être le symptôme d'un rhume, d'allergies ou simplement le signe que les lapins développent une fièvre infectieuse des lapins, qui est une maladie bactérienne. S'il s'est déjà produit, un traitement avec un vétérinaire sera nécessaire.

Les remèdes maison peuvent aider et soulager, mais ils ne peuvent pas remplacer un contact avec un spécialiste médical. Comment pouvez-vous aider votre lapin à la maison ? Les inhalations sont utiles - en utilisant des méthodes traditionnelles ou un inhalateur spécial. Elles dégagent les voies respiratoires et facilitent la respiration. Nettoyer le nez des sécrétions est également utile - il suffit de le laver avec un coton-tige et de l'eau chaude. Nettoyez également les pattes - elles peuvent être collantes, car le lapin voudra nettoyer son propre nez.

IdoSell Trusted Reviews
4.38 / 5.00 2492 reviews
IdoSell Trusted Reviews
2024-03-01
Je suis très satisfait
2024-02-29
Very good and fast service!
pixel