LIVRAISON GRATUITE à partir de 48,80 €
Enregistrer dans votre liste d'achats
Créer une nouvelle liste d’achats

REFLUX CHEZ LE CHIEN - COMMENT LE RECONNAÎTRE ET LE TRAITER ?

2023-05-20
REFLUX CHEZ LE CHIEN - COMMENT LE RECONNAÎTRE ET LE TRAITER ?

Une fois la nourriture absorbée, le tube digestif fonctionne automatiquement. La sécrétion d'enzymes digestives, l'absorption de nutriments et le déplacement du contenu vers d'autres sections ne sont que quelques-unes de ses tâches. Cependant, il arrive que ce travail soit perturbé, ce qui peut avoir de graves conséquences. Quand soupçonner un reflux chez un chien et comment y remédier ?

Qu'est-ce que le reflux chez le chien ?

Le reflux est l'écoulement du contenu gastro-intestinal dans les parties antérieures du tube digestif. Parfois, le contenu duodénal remonte dans l'estomac, auquel cas on parle de reflux duodénogastrique. Toutefois, le reflux gastro-œsophagien est beaucoup plus facile à observer lorsque le contenu gastrique pénètre dans l'œsophage.

Il peut également arriver que le problème soit combiné et qu'un reflux duodénal-gastrique-œsophagien se produise. Dans un cas comme dans l'autre, il convient de déterminer si ces événements sont physiologiques ou si la cause doit être recherchée plus profondément. Et c'est là que réside une autre difficulté : outre la recherche de la cause du reflux, il est également nécessaire d'observer si d'autres changements se sont produits, c'est-à-dire si une maladie de reflux s'est développée. Si c'est le cas, le reflux n'en sera qu'un symptôme. C'est pourquoi un diagnostic approfondi est nécessaire pour détecter toute anomalie et établir un diagnostic précis.

Quelles sont les causes du reflux ?

Le tube digestif déplace le contenu d'un côté, ce qui permet à la nourriture d'être avalée et au contenu de passer, quelle que soit la position du corps. Comment le reflux peut-il se produire ? Il y a plusieurs causes.

La première peut être une modification brutale de la fréquence des contractions péristaltiques. Une autre cause est un changement dans la force de ces contractions. Une autre cause encore peut être une modification de la fonction de la partie terminale de l'estomac, le pylore - ses anomalies peuvent affecter le reste du système digestif et contribuer au reflux.

En outre, en cas de reflux gastro-œsophagien, une pression excessive dans l'estomac peut avoir un impact. Si cette pression dépasse celle de l'œsophage et que le sphincter œsophagien se relâche, les conditions sont propices au développement du reflux. La modification du pH de l'estomac qui accompagne l'inflammation de cet organe peut également contribuer au problème. L'ulcère gastrique, l'œsophagite, la cholélithiase ou l'hyperacidité du chien jouent également un rôle.

Il est important de comprendre que le reflux occasionnel est un phénomène physiologique. Il se produit le plus souvent lorsque le chien a faim, c'est-à-dire avant le repas du matin ou lorsqu'il reçoit de la nourriture une fois par jour. Le reflux avant le repas doit bien sûr être surveillé, mais s'il se produit dans des cas exceptionnels, il peut être considéré comme physiologique.

Reflux chez le chien - symptômes

Le refoulement du contenu gastrique dans l'œsophage est à l'origine de la sensation désagréable connue sous le nom de brûlures d'estomac - chez les chiens, cependant, nous ne le remarquons pas toujours, car les animaux de compagnie dissimulent de tels problèmes. En cas de refoulement dans la lumière de l'œsophage, le propriétaire peut observer un mouvement anormal momentané du cou de l'animal, comme dans le cas de nausées, et parfois une augmentation de la salivation.

La plupart du temps, les chiens expulsent le contenu du reflux, le plus souvent sous la forme d'une mousse blanche ou jaune - tout dépend de la partie du tube digestif d'où elle provient. Cependant, ce n'est pas la norme et un reflux occasionnel peut être difficile à détecter.

Ce n'est pas le cas du reflux, qui est un phénomène courant et pathologique. Lorsque le reflux du contenu perturbe l'équilibre de la muqueuse du tube digestif et d'autres organes, il y a reflux gastro-œsophagien. Un certain nombre de symptômes peuvent alors apparaître. Leur observation et les examens complémentaires sont très importants pour déterminer la cause du problème et les conséquences de leur apparition.

Symptômes gastro-intestinaux

Tout d'abord, le chien ressent une gêne, voire une douleur, au niveau de l'œsophage et de l'estomac. Les personnes souffrant d'un problème similaire décrivent la sensation comme une brûlure dans l'estomac et la partie inférieure de l'œsophage. En même temps, elles ressentent une plénitude de l'estomac. Le chien ne nous donne pas ces informations, nous devons tirer des conclusions à partir de son comportement. Apathie, boiterie, réticence à bouger et à manger, régurgitations, vomissements, parfois bave, sont autant de signaux indiquant que quelque chose ne va pas dans le tractus gastro-intestinal.

L'irritation continue de la muqueuse entraîne une inflammation de l'œsophage, voire de la gorge et d'autres structures. Lorsque la maladie progresse, un rétrécissement de l'œsophage peut se produire. Il s'agit d'une conséquence de l'inflammation prolongée dans cette zone. Cette affection aggrave le manque d'appétit de votre animal et entraîne même des troubles de la déglutition. Elle peut être suivie d'une ulcération de l'estomac ou de l'œsophage. Celle-ci s'accompagne d'une douleur encore plus intense et d'une réticence à s'alimenter. Des traces de sang peuvent être retrouvées dans le contenu expulsé lors d'un reflux.

Avec le temps, le reflux peut entraîner l'apparition de tumeurs dans l'œsophage ou l'estomac. Cela aggrave les symptômes mentionnés précédemment et entraîne une détérioration supplémentaire de l'état de santé du chien.

Symptômes liés à d'autres organes

Lorsqu'un chien présente un reflux gastrique, les symptômes apparaissent généralement immédiatement. Cependant, certains apparaissent plus tard, lorsque le reflux se répète sur une période plus longue.

Outre le tube digestif, d'autres organes peuvent être touchés. Les dents et les gencives peuvent devenir douloureuses, en raison de la parodontite et des dommages causés à l'émail des dents. Ces changements se produisent en raison de la modification du pH dans la bouche du chien.

D'autres signes peuvent concerner le système respiratoire : écoulement nasal, essoufflement, respiration sifflante, toux, altération de la voix, autant de symptômes qui peuvent être observés à la maison. Lors d'une visite au cabinet vétérinaire, le médecin, en auscultant le thorax et en effectuant une radiographie du thorax, peut constater une inflammation de la zone bronchique, des poumons, ainsi que des caractéristiques de l'asthme. Il se peut également que les sinus nasaux, le larynx et même la trompe d'Eustache et l'oreille moyenne soient enflammés. Des examens complémentaires permettront certainement de lever les doutes et de poser un diagnostic précis.

Comment traiter le reflux chez le chien ?

Pour commencer à traiter efficacement la maladie, un diagnostic approfondi est nécessaire. L'examen endoscopique, entre autres, peut apporter des réponses à de nombreuses questions et faciliter indéniablement le traitement. Le médecin sait alors exactement à quel problème l'animal est confronté.

Les médicaments peuvent soulager l'animal, mais dans de nombreux cas, la maladie est chronique et récurrente, d'où la nécessité d'une médication continue ou pulsée.

Le médecin dispose de préparations qui améliorent la motilité gastro-intestinale et réduisent la sécrétion d'acide gastrique. Dans de nombreux cas, des médicaments ayant un effet protecteur sur la muqueuse de l'œsophage et de l'estomac sont utiles, ce qui atténue la gêne et procure une sensation de soulagement. Dans certaines situations, une antibiothérapie est également nécessaire.

Quand faut-il aller chez le médecin ?

Tout comportement inhabituel de votre animal doit attirer notre attention. Si le chien ne veut pas prendre ses repas, s'il vomit, s'il est léthargique, une visite s'impose. Parfois, les symptômes ne sont pas particulièrement marqués, mais il est possible de remarquer que quelque chose dérange le chien. Il arrive cependant que l'on observe des régurgitations ou des vomissements sporadiques.

Même dans ce cas, il vaut la peine de consulter un vétérinaire, car un reflux non traité peut être à l'origine de problèmes beaucoup plus graves.

Est-il possible d'aider un chien à la maison ?

Il arrive qu'un chien se sente clairement mal avant un repas, par exemple après une promenade matinale alors que nous n'avons pas encore préparé le premier repas. Parfois, au contraire, l'animal reçoit un repas par jour et son estomac reste vide pendant une grande partie de la journée.

Dans ce cas, il est conseillé de modifier le régime alimentaire de votre animal et de diviser sa nourriture en plusieurs repas plus petits. Cela évitera la sécrétion excessive de sucs gastriques lorsque l'estomac est vide.

Dans certaines situations, cependant, le médecin peut recommander un changement dans le type d'aliments donnés. Il est donc important de mobiliser toute la famille pour éviter les grignotages d'aliments interdits.

Reflux chez le chien - résumé

Le reflux chez un chien peut être difficile à détecter. Les premiers problèmes s'expriment de manière assez subtile et, avec le temps, les symptômes deviennent la cause d'autres problèmes. Une telle affection est déjà appelée reflux gastro-œsophagien et constitue une véritable menace pour le chien.

Un diagnostic minutieux et des médicaments bien choisis peuvent soulager l'animal. Le type de régime et la manière dont il est administré ont également un impact sur le succès du traitement. Le respect constant des recommandations du vétérinaire aidera le chien à oublier les affections désagréables et à retrouver l'insouciance de tous les instants.

IdoSell Trusted Reviews
4.38 / 5.00 3294 reviews
IdoSell Trusted Reviews
2024-07-24
Plusieurs commandes et toujours livré en temps. Société vraiment sérieuse, je recommande
2024-07-23
Reçu à la date dite.
pixel