Enregistrer dans votre liste d'achats
Créer une nouvelle liste d’achats

OTITE CHEZ LE CHAT. CAUSES ET TRAITEMENT

2023-03-25
OTITE CHEZ LE CHAT. CAUSES ET TRAITEMENT

Bien que nous associions le plus souvent l'inflammation de l'oreille aux chiens aux oreilles longues et pendantes, nos chats peuvent tout aussi bien être touchés. Les infections de l'oreille chez les chats sont beaucoup moins fréquentes que chez les chiens, mais il ne faut pas sous-estimer le problème, car la maladie peut avoir de graves conséquences sur la santé si elle n'est pas traitée. Comment se construit l'oreille du chat ? Quelles sont les causes les plus fréquentes et comment reconnaître une otite chez un chat ? Comment traiter l'otite ? Quand faut-il aller chez le vétérinaire ? Vous trouverez toutes ces informations dans l'article ci-dessous.

Comment l'oreille est-elle construite chez le chat ?

L'oreille du chat est divisée en trois parties principales : l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne. Le pavillon de l'oreille est la partie externe de l'oreille. Il est constitué de cartilage recouvert d'une peau abondamment vascularisée. Le conduit auditif commence dans la région cochléaire du pavillon. Il s'étend d'abord vers le bas, puis change de direction pour devenir horizontal. Il contient de l'épiderme, des poils et des glandes cireuses.

À l'extrémité du conduit auditif externe se trouve le tympan, qui forme la limite de l'oreille externe. La partie osseuse de l'oreille moyenne est appelée cavité tympanique. Elle comporte deux cavités, séparées chez le chat par un septum. La partie la plus large joue le rôle d'amplificateur acoustique. Dans la partie médiane se trouvent les osselets (malléus, enclume et étrier) responsables de la conduction directe du son du tympan vers l'orifice vestibulaire, situé à l'entrée de l'oreille interne. L'organe vestibulaire est situé dans l'oreille interne. Sa fonction est de convertir les signaux sonores en impulsions nerveuses.

Quelles sont les causes de l'otite externe chez le chat ?

L'otite externe peut être causée par de nombreux facteurs. Nous pouvons les diviser en facteurs primaires, prédisposants et entretenants. Les facteurs primaires sont ceux qui contribuent directement à l'inflammation du conduit auditif : parasites externes, corps étrangers, troubles de la kératinisation, maladies auto-immunes, réactions de contact aux nettoyants auriculaires et aux médicaments.

Des facteurs prédisposants modifient le microenvironnement du conduit auditif externe, c'est-à-dire qu'ils favorisent l'apparition de l'inflammation : forme de l'oreille, tumeurs de l'oreille ou polypes fermant le conduit auditif, erreurs de traitement et de médication, température et humidité de l'environnement, mode de vie.

Facteurs de maintien : ils se produisent dans le conduit auditif externe en raison des facteurs primaires et prédisposants. Ils exacerbent le processus inflammatoire et empêchent la guérison : croissance excessive de la microflore, otite moyenne, changements progressifs de l'épiderme qui tapisse le conduit auditif.

Otite chez le chat - symptômes

Les symptômes les plus courants sont les suivants

  1. Secousses de la tête - le chat, qui se sent mal à l'aise, secoue la tête, parfois en l'inclinant vers l'oreille touchée par le processus inflammatoire.
  2. Grattage. Les chats qui se sentent mal à l'aise se grattent souvent les oreilles. Le grattage peut être si intense que l'animal s'automutile : l'épiderme est endommagé, le sang coule, ce qui constitue une porte d'entrée idéale pour d'autres micro-organismes. Le grattage intense peut donc entraîner des infections secondaires.
  3. Maux d'oreille chez le chat. L'inflammation de l'oreille est très souvent douloureuse : l'oreille peut être rouge, chaude et très sensible au toucher.
  4. Odeur désagréable provenant de l'oreille. L'inflammation de l'oreille chez le chat peut avoir différentes causes. Parfois, en cas d'inflammation causée par des levures ou des bactéries, l'oreille commence à dégager une odeur très désagréable.
  5. Écoulement excessif de l'oreille. L'oreille d'un chat en bonne santé est de couleur rose pâle, peut contenir une petite quantité de cire, est sèche, n'est pas douloureuse au toucher et a une faible odeur (cependant, chaque oreille de chat a une odeur). Si nous constatons un écoulement excessif chez notre chat, il peut s'agir du premier signe d'une inflammation naissante.

Si nous observons les symptômes énumérés ici chez votre chat, il est important de consulter rapidement un vétérinaire. Si vous constatez la présence d'un corps étranger dans l'oreille de votre chat, ne l'enlevez pas tout seul, car vous risquez de l'enfoncer accidentellement et de provoquer des problèmes bien plus graves. Ne tardez pas à consulter un spécialiste, car une otite non traitée peut entraîner une douleur et un inconfort très graves pour votre animal.

Infection de l'oreille chez le chat - les causes les plus fréquentes

L'une des causes les plus fréquentes est la présence de corps étrangers, par exemple des brins d'herbe, qui sont clairement visibles à l'examen otoscopique. Une infestation de gale auriculaire est très caractéristique et se manifeste par un écoulement abondant, sec et brun foncé, ainsi que par des degrés variables d'inflammation. Elle est particulièrement fréquente chez les petits chatons.

Les infections bactériennes sont une autre cause : les infections à Staphylococcus, Streptococcus et Proteus sont courantes et se caractérisent par des écoulements jaune pâle. Les bactéries Pseudomonas sont souvent présentes dans les cas d'inflammation très douloureuse avec des lésions érosives et ulcéreuses concomitantes et des écoulements jaunes pâles à verts à l'odeur désagréable. Infections à levures - ces infections, le plus souvent à Malassezia, se caractérisent par la présence d'écoulements sombres et cireux. Chez les chats, l'infection se présente sous la forme d'une inflammation chronique purulente du conduit auditif externe avec peu d'exsudat.

Avant de se rendre au cabinet vétérinaire, évitons de nettoyer l'oreille de votre chat afin que le vétérinaire puisse y prélever du matériel pour l'examiner. Le vétérinaire examinera attentivement l'oreille et le conduit auditif à l'aide d'un otoscope, effectuera un prélèvement (la sécrétion permet de distinguer au microscope une inflammation bactérienne d'une inflammation fongique), vérifiera la présence de parasites ou de corps étrangers. Il nettoiera soigneusement les oreilles et choisira le traitement approprié. Parfois, l'inflammation de l'oreille chez un chat est le symptôme d'une autre maladie, par exemple une allergie, auquel cas il convient de traiter la maladie primaire.

Infection de l'oreille chez un chat - quel antibiotique choisir et comment traiter ?

Le traitement de l'oreille dépend réellement de la cause, il est donc important d'effectuer des tests cytologiques appropriés. La meilleure façon de procéder consiste à prélever du matériel dans l'oreille, à le placer sur une lame, à le colorer de façon appropriée et à examiner la préparation cytologique au microscope. En cas de suspicion de gale auriculaire, il est possible de prélever le matériel sur une lame, d'y ajouter une goutte de paraffine et d'examiner la lame au microscope. Si les parasites sont présents, on peut voir leur mouvement intense. S'il s'agit d'une gale auriculaire, il convient d'utiliser des antiparasitaires topiques. Il s'agit de préparations administrées directement dans l'oreille et de préparations à verser sur le cou.

Il est également important de nettoyer quotidiennement l'oreille. Bien qu'une seule application de spot on suffise souvent, des écoulements sombres peuvent s'accumuler dans l'oreille pendant un mois. Il convient de l'enlever délicatement. Si un corps étranger est en cause, il doit bien sûr être retiré. Si l'inflammation de l'oreille du chat est due à une candidose, il convient d'appliquer des préparations contenant de l'acide acétique ou de l'acide borique. Ces ingrédients créent des conditions défavorables au candida. Dans ce cas, les antibiotiques topiques ne sont pas nécessaires.

Si l'otite est causée par des bactéries, il convient d'utiliser des antibiotiques topiques. Parfois, l'inflammation de l'oreille peut être mixte - causée par des bactéries et des levures, auquel cas il convient d'utiliser des préparations antifongiques et antibactériennes. En cas d'otite très douloureuse, il est parfois possible d'utiliser des analgésiques généraux et des anti-inflammatoires.

En guise de prévention de l'otite du chat, des remèdes maison suffisent : avant tout, prenons soin de l'hygiène de notre animal. N'oublions pas non plus de couper les griffes du chat, en particulier au niveau des pattes arrière. Les chats qui se griffent peuvent s'automutiler et aggraver l'inflammation par l'apparition d'infections bactériennes secondaires.

Quelles peuvent être les conséquences d'une maladie de l'oreille non traitée chez le chat ?

Les lésions chroniques peuvent entraîner une inflammation profonde et, par conséquent, un rétrécissement permanent de la lumière du conduit auditif et une aggravation du problème. Lorsqu'une otite a été diagnostiquée chez un chat, il est essentiel d'en trouver la cause profonde, de la traiter de manière appropriée et de la prendre en charge afin d'éviter les récidives. Dans les cas avancés, une otite externe non traitée peut provoquer une otite moyenne chez le chat.

C'est pourquoi il est si important de surveiller votre animal et, en cas de suspicion d'otite, une visite chez le vétérinaire s'impose. Si la maison nous convient, il est probable qu'elle convienne aussi à votre chien.

IdoSell Trusted Reviews
4.38 / 5.00 2933 reviews
IdoSell Trusted Reviews
2024-05-27
Tout est parfait : le processus de placer la commande, la confirmation, le paiement, le suivi de livraison, la réception et surtout le contenu de la commande. La cerise sur le gâteau : Le prix ! Imbattable !
2024-05-27
Produit de qualité qui vient de m être livré. Je connais la marque Fiskars et J ai repris un autre ciseau
pixel