Enregistrer dans votre liste d'achats
Créer une nouvelle liste d’achats

LE RONFLEMENT DU CHAT - FAUT-IL S'INQUIÉTER ? COMMENT AIDER VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE ?

2022-09-28
LE RONFLEMENT DU CHAT - FAUT-IL S'INQUIÉTER ? COMMENT AIDER VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE ?

Les chats sont considérés comme des animaux extrêmement silencieux. Pas étonnant - ils sont nés chasseurs - leurs mouvements doivent être silencieux. Certes, ils peuvent laisser tomber quelque chose dans un environnement domestique, mais il s'agit plus souvent d'incidents isolés. Mais que faire si vous pouvez reconnaître la présence d'un chat dans une pièce par sa respiration ? Et si le chat ronfle en dormant ? Et s'il ronfle tout le temps ?

Le ronflement et le grognement ne sont pas seulement des problèmes pour les humains - nos amis à quatre pattes y sont également confrontés. La respiration bruyante chez un chat est un problème rare, mais pas du tout impossible. Elle peut survenir à tout moment de la vie et être liée à une maladie, ou bien elle peut accompagner le chat dès sa naissance.

Ce problème est toujours le signe d'une obstruction des voies respiratoires, il ne faut donc pas attendre. Si nous reconnaissons l'emplacement d'un chat à sa respiration, c'est le signal d'une visite chez le vétérinaire. Une telle visite peut se terminer par une simple auscultation de notre charge, et peut parfois nécessiter un examen beaucoup plus approfondi de ses voies respiratoires.

Quand un chat ronfle-t-il ?

Le ronflement est un bruit qui accompagne de nombreux problèmes. Pour reconnaître la cause, nous devons remarquer d'autres symptômes d'accompagnement. Le ronflement est le résultat d'un obstacle à la libre circulation de l'air dans les voies respiratoires supérieures. Par conséquent, la cause du problème de notre animal peut se trouver dans la cavité nasale, dans la gorge ou dans le larynx. Les constructions dans la zone trachéale produisent des bruits assez différents.

Causes du ronflement chez le chat

Si l'on se demande pourquoi un chat ronfle, on peut commencer à chercher des causes dans la zone des cavités nasales. Il existe diverses malformations avec lesquelles l'animal est né, ou causées par un accident, par exemple. Le son du ronflement peut également être donné par l'air poussant à travers les cavités nasales, où se trouvent des tumeurs, des polypes ou des exsudats ou des caillots sanguins. Il est très fréquent d'entendre un chat ronfler en respirant et, à l'examen, il s'avère que la cause est une maladie de la gorge.

Dans le cas des chats à museau court (par exemple, l'Himalaya, le Persan), le ronflement peut être causé par un syndrome respiratoire. Il s'agit de diverses anomalies anatomiques des narines, du palais mou ou du larynx - il peut s'agir de lésions individuelles ou simultanées.

Symptômes - ou "qu'est-ce qui se passe" ?

Le symptôme le plus facilement perceptible est tout simplement la respiration ronflante du chat. Elle peut accompagner l'animal uniquement lorsqu'il dort, ou se produire lorsqu'il est fatigué, excité ou par temps chaud. Selon la cause, elle s'accompagne parfois d'un écoulement nasal mousseux, d'une toux ou d'un essoufflement. Chez les chats à nez court, nous constatons également une augmentation des écoulements dans la zone des yeux.

Mon chat ronfle-t-il ?

Parfois, les bruits que fait un animal sont ambigus. Nous nous demandons si le chat ronfle ou s'il s'agit d'autres sons. En effet, il arrive que nous entendions des bruits différents qui se chevauchent. Ici, seul un examen approfondi peut donner la réponse à ce qui se passe. Le problème peut concerner non seulement les voies respiratoires supérieures, mais aussi les voies respiratoires inférieures.

Qu'est-ce qui peut se passer dans les cavités nasales ?

Lors de diverses maladies des voies respiratoires supérieures, les chats font des bruits inhabituels en respirant. Même la rhinite la plus courante, peut être la raison pour laquelle le chat a une respiration sifflante ou le débordement de sécrétions peut être entendu dans son nez. Des bruits similaires sont rencontrés lors d'infections fongiques ou bactériennes des cavités nasales. Il existe également différents types de décharges qui empêchent de respirer librement.

Les allergies environnementales, qui sont très courantes ces derniers temps, peuvent également être à l'origine d'une telle haleine. La rhinite allergique est un problème non seulement pour nous, mais aussi pour nos amis à quatre pattes. Les proliférations dans les cavités nasales - qu'elles soient de nature bénigne ou néoplasique - peuvent produire d'autres symptômes en plus du ronflement caractéristique. Les chats ont du mal à respirer, ils peuvent s'ébrouer et il y a un écoulement nasal, souvent unilatéral.

Qu'est-ce qui peut aussi causer une respiration bruyante chez un chat ?

Jusqu'à présent, nous nous sommes concentrés sur les maladies impliquant le nez du chat. Mais quelle est la respiration d'un animal qui souffre de troubles au niveau du pharynx et du larynx ? Si le problème concerne le pharynx, notre animal ronfle principalement et sa respiration est rude. Il peut y avoir des reniflements et des inspirations fortes, parfois rapides.

De plus, une toux s'y ajoute, entraînant même un réflexe de vomissement. Notre animal peut également avoir des difficultés à avaler la nourriture. Les maladies de la gorge ne sont pas seulement des inflammations. La cause peut être une lésion cancéreuse, des polypes ou des abcès. Dans ces cas, on observe une apparition lente des symptômes. Cependant, il n'est pas si rare que des symptômes similaires apparaissent soudainement - dans ce cas, on peut soupçonner, entre autres, la présence d'un corps étranger dans la région de la gorge. Cela peut se produire, par exemple, après avoir mordu fort un bâton ou mangé un os.

Dans le cas du larynx, les symptômes sont beaucoup plus graves. On peut entendre le chat tousser, lutter pour inspirer, l'expiration étant généralement normale. On observe également une respiration sifflante et un sifflement caractéristique que l'on peut entendre même sans stéthoscope. Ici aussi, la cause peut être une inflammation, des lésions néoplasiques ou la présence de corps étrangers. En outre, le larynx, ainsi que la trachée, peuvent être affectés par l'effondrement du cartilage.

Et que se passe-t-il dans les voies respiratoires inférieures ?

Respiration sifflante, bruyante, inhabituelle et, bien sûr, toux. Ces perturbations ne doivent pas nécessairement être continues - elles peuvent survenir périodiquement, par exemple lorsque le maître de maison fume des cigarettes, allume la cheminée, passe à la litière parfumée, fait du rangement, etc. Dans ces moments-là, le chat respire rapidement et devient très fatigué.

En cas de respiration sifflante et laborieuse, vous devez toujours consulter votre médecin pour détecter la cause de votre malaise. Souvent, la bronchite est diagnostiquée, mais il est nécessaire de trouver la cause exacte de l'affection. Il peut s'agir d'infections bactériennes, d'infections parasitaires, de rétrécissement, de fibrose, d'emphysème ou même d'asthme. Comme les causes sont multiples, un diagnostic approfondi est nécessaire.

L'essoufflement, la toux et la respiration sifflante accompagnent également les maladies pulmonaires inflammatoires. Il existe également de nombreuses causes de pneumonie. Le médecin sera attentif à la présence de symptômes supplémentaires, tels que fièvre, manque d'appétit, bave, intolérance à l'effort ou même symptômes systémiques.

Puis, après un examen approfondi, il déterminera quelle est la cause principale du problème - il peut s'agir d'infections bactériennes, virales, fongiques ou parasitaires, de tumeurs ou de gonflements. Ces lésions peuvent également être causées par un étouffement avec des substances liquides ou solides.

Traitement du ronflement du chat

Si vous entendez des ronflements chez votre chat, il est essentiel de vous rendre chez votre vétérinaire. Le médecin vous interrogera en détail sur les circonstances du problème, examinera votre animal et adaptera le traitement sur cette base. En cas de rhinite ou de maladies de la gorge, le traitement comprend des préparations anti-inflammatoires et parfois des antibiotiques. Dans de nombreux cas, les inhalations et les médicaments destinés à renforcer l'immunité de l'animal sont efficaces.

Un peu plus compliqué est le traitement en cas de défauts dans l'anatomie des voies respiratoires ou de présence de tumeurs ou de polypes - ici, une consultation chirurgicale et, bien sûr, une réaction la plus précoce possible seront nécessaires.

Comment aider un chat qui ronfle ?

Les sons inhabituels émis par les chats lorsqu'ils respirent peuvent avoir de nombreuses causes, c'est pourquoi divers traitements sont utilisés. Il existe de nombreux médicaments qui non seulement combattent l'infection, mais renforcent également l'immunité, ont un effet anti-inflammatoire ou bronchodilatateur. Bien sûr, dans certains cas, une hospitalisation prolongée ou une intervention chirurgicale peuvent être nécessaires.

Seul un diagnostic approfondi peut donner une réponse à ce dont souffre notre animal et comment il peut être aidé dans sa maladie. Tout bruit anormal survenant lors de la respiration de notre animal doit toujours faire l'objet d'une consultation avec un médecin. Il faut faire de même si le chat a une respiration rapide ou inhabituelle.

IdoSell Trusted Reviews
4.38 / 5.00 3115 reviews
IdoSell Trusted Reviews
2024-06-22
Délai un peu long sinon rien à dire
2024-06-22
Tiptop très professionnel
pixel