LIVRAISON GRATUITE à partir de 48,80 €
Enregistrer dans votre liste d'achats
Créer une nouvelle liste d’achats

LA POSITION DE LA DOULEUR CHEZ LE CHAT. COMMENT LA RECONNAÎTRE ?

2023-12-04
LA POSITION DE LA DOULEUR CHEZ LE CHAT. COMMENT LA RECONNAÎTRE ?

Un humain vous dira ce qui ne va pas, un chien vous montrera plutôt ce qui ne va pas, et un chat ? Un chat cachera ses problèmes de douleur afin que vous ne vous en rendiez compte que le plus tard possible. En effet, même chez les chats domestiques, un instinct les empêche de montrer leurs faiblesses. Reconnaître que votre chat souffre et identifier la source de la douleur peut s'avérer difficile. Il vaut la peine de savoir à quoi s'attendre. À quoi ressemble la position douloureuse chez un chat ?

Qu'est-ce qui peut causer de la douleur chez un chat ?

La douleur qui accompagne un chat peut avoir de nombreuses causes différentes. Les problèmes intestinaux, la cystite, les douleurs ostéo-articulaires ou post-opératoires ne sont que quelques exemples. Chaque maladie est associée à un comportement légèrement différent de l'animal. Un certain nombre de symptômes différents peuvent être attribués à chacune d'entre elles. Malgré cela, la position de l'animal sera similaire dans de nombreux cas. La souffrance ou l'inconfort chez tous les chats s'exprime de la même manière, quelle qu'en soit la cause. Dans l'ensemble, cela nous donne une image assez concrète qui devrait nous guider vers la source du problème

Comment savoir si votre chat souffre ?

Symptômes supplémentaires

Surtout, les chats qui souffrent évitent le plus souvent les contacts humains. Ils se cachent dans des endroits calmes, hésitent à bouger et sont apathiques, comme s'ils voulaient se séparer de l'environnement extérieur. En outre, dans de nombreux cas, les animaux mangent moins. Il arrive aussi qu'ils refusent complètement de prendre leurs repas.

Il est important d'observer si le chat effectue un toilettage quotidien. Très souvent, le toilettage est négligé en raison de la douleur. Le pelage est alors irrégulier, sale, emmêlé et de mauvaise humeur. Cependant, il arrive que l'animal se lave régulièrement et qu'il le fasse en douceur - on pourrait dire qu'il n'y a pas d'indication de douleur. Un problème peut nous être suggéré par le fait qu'une zone est toilettée de manière exceptionnelle. L'observation de ce comportement, ou la découverte de poils abîmés par le léchage, voire de zones totalement dépourvues de poils, nous donne une indication claire de l'endroit où se situe la source de la douleur.

De telles situations se produisent, par exemple, en cas d'inflammation de la vessie (léchage intensif de l'abdomen) ou de douleurs articulaires (le chat se toilette excessivement, par exemple, au niveau du poignet ou d'une autre zone douloureuse).

Position de la douleur

Outre les différents symptômes associés, la position de la douleur chez le chat est la plus caractéristique. L'animal malade a le dos voûté, est courbé, a les paupières légèrement plissées et les moustaches abaissées. Il bouge parfois la queue avec impatience et, lorsqu'on l'approche ou qu'on le tient, il roucoule ou attaque.

Si une zone douloureuse est touchée, le chat peut réagir de manière apparemment inappropriée : il tendra fortement ses muscles, s'enfuira ou attaquera avec sa patte ou ses dents. Il arrive souvent que les propriétaires de chats très actifs au quotidien s'inquiètent de l'apathie et de la léthargie de leur animal, alors que s'ils s'occupent d'un chat calme et distant, ils font état d'impatience et de méfiance.

Certaines personnes peuvent également reconnaître les symptômes de la douleur chez un chat à l'expression de son museau. Un changement d'expression faciale, un regard moins vif, un intérêt moindre pour les sons ou les odeurs de l'environnement. Tout cela peut être reconnu par une personne qui côtoie son animal au quotidien et qui peut déceler des changements discrets dans son apparence.

Quelles sont les maladies qui contribuent à la position douloureuse ?

Il s'agit d'une variété de problèmes. Dans de nombreux cas, il s'agit d'une maladie du squelette, mais aussi d'une maladie des organes ou de la peau. Dans chaque cas, les symptômes qui les accompagnent nous guident et nous orientent vers la source de la maladie.

Problèmes orthopédiques

Lorsqu'un chat a des problèmes osseux ou articulaires, la boiterie est rarement observée. L'animal se déplace parfois sur trois membres, mais le plus souvent il marche de manière prudente, plus lentement, sur des pattes plus raides et, surtout, il évite de sauter.

C'est dans le cas de problèmes orthopédiques que l'on peut également être confronté à un léchage intensif de la zone affectée. La langue du chat, en irritant sans cesse la même zone de peau, devient la cause de la casse des poils, de l'amincissement du pelage et même de la formation de lésions sur la peau elle-même. Il est évident que plus le chat se lèche longtemps, plus les lésions sont importantes. Malheureusement, il suffit parfois d'une nuit pour que la peau de notre animal soit dans un état tel qu'une intervention immédiate s'impose.

Lorsque la douleur est localisée au niveau de la colonne vertébrale, les chats adoptent une posture voûtée, se déplacent maladroitement et négligent de faire leur toilette, en particulier dans les zones difficiles d'accès. Même lorsqu'ils dorment, ils disposent leur corps de manière à être le plus à l'aise possible, mais il s'agit souvent de positions non naturelles.

Maladies des organes

La douleur viscérale entraîne souvent la position douloureuse typique du chat. En outre, dans de telles situations, les animaux perdent totalement ou partiellement l'appétit. D'autres symptômes, tels que des vomissements ou des diarrhées, peuvent également se manifester.

Douleur associée aux traitements

La douleur post-opératoire ou post-accidentelle est une douleur à laquelle nous sommes préparés et à laquelle nous nous attendons. Elle doit bien sûr être combattue, mais il arrive que les médicaments administrés soient insuffisants. Dans ce cas, les animaux peuvent refuser complètement de manger de la nourriture pour chats, de boire ou même de modifier leur position corporelle de quelque manière que ce soit. Le désir de lécher la plaie est également typique.

Problèmes de peau

La position de douleur du chat est également adoptée lorsque l'animal ressent une gêne au niveau de la peau. Le prurit constant qui accompagne diverses affections du système cutané peut contribuer à un arrêt complet de l'activité et à une diminution ou à un manque d'appétit. Ici, bien sûr, en plus des changements dans le comportement du chat, diverses lésions sont observées sur la peau. Le pelage peut également être affecté.

Comment procéder lorsque l'on voit un chat adopter une position de douleur ?

Les causes de la position douloureuse des chats sont multiples. Pour les reconnaître, il est nécessaire d'examiner attentivement les symptômes qui les accompagnent. Ceux-ci sont généralement les principaux indicateurs.

Dans la pratique vétérinaire, un examen clinique de base permet de répondre à de nombreuses questions. Très souvent, cependant, des analyses complémentaires sont nécessaires pour établir un diagnostic complet.

Le vétérinaire examinera l'animal et, si nécessaire, effectuera des tests supplémentaires. Dans de nombreux cas, une radiographie ou une échographie permet de lever les doutes sur l'origine du problème. Mais ce n'est pas toujours le cas. Une analyse d'urine, par exemple, est essentielle pour diagnostiquer une cystite. En revanche, pour identifier une infection de la cavité buccale, outre un examen très minutieux (qui, dans le cas des chats, n'est pas toujours possible à la maison), une cytologie ou une radiographie dentaire peuvent être nécessaires.

Comment aider un animal malade ?

Certaines maladies peuvent être guéries complètement et c'est toujours notre objectif. Malheureusement, dans certains cas, l'animal reste malade toute sa vie. Néanmoins, en connaissant la cause du mauvais état de notre animal, nous sommes en mesure d'agir de manière ciblée. Nous pourrons ainsi améliorer sensiblement son confort, voire prolonger les périodes asymptomatiques de la maladie.

Il faut également rappeler que les analgésiques utilisés chez l'homme sont dangereux pour les chats et ne doivent pas leur être administrés.

Position de la douleur chez le chat - résumé

Les chats sont réticents à nous montrer que quelque chose ne va pas chez eux. Souvent, le soignant remarque des changements dans le comportement de l'animal lorsque le processus de la maladie est déjà avancé. Il est donc utile de savoir comment les chats manifestent leur douleur. L'observation attentive du comportement de l'animal est une chose, mais des examens préventifs réguliers sont également extrêmement importants.

Un chat qui souffre adopte une position caractéristique. Dès que vous le remarquez, ne tardez pas à vous rendre au cabinet vétérinaire. Seul un traitement ciblé peut permettre de libérer l'animal de la maladie et de lui redonner du confort.

Sources :

  • I. Rodan, Comment savoir si votre patient félin souffre, Veterinary Postgraduate, 2015.
  • S. J. Wooten, Miraculeusement efficace dans le traitement de la douleur chez les chats - dites adieu au chat capricieux !, Veterinary Postgraduate 2017.
IdoSell Trusted Reviews
4.37 / 5.00 2441 reviews
IdoSell Trusted Reviews
2024-02-20
Commandé et reçu trés rapidement sans problème
2024-02-18
Super site pour commander les croquettes des bonnes promotions hâte de recommandée encore chez vous par chez mon magasin animalerie ils sont quasiment à 20 € plus cher
pixel