LIVRAISON GRATUITE à partir de 48,80 €
Enregistrer dans votre liste d'achats
Créer une nouvelle liste d’achats

LA GIARDIASE CHEZ LE CHAT. QU'EST-CE QUE C'EST, COMMENT SE MANIFESTE-T-ELLE ET COMMENT TRAITER VOTRE ANIMAL ?

2023-04-22
LA GIARDIASE CHEZ LE CHAT. QU'EST-CE QUE C'EST, COMMENT SE MANIFESTE-T-ELLE ET COMMENT TRAITER VOTRE ANIMAL ?

La diarrhée rend incontestablement la vie du chat plus inconfortable, mais elle rend également le propriétaire du chat infortuné. Il est impossible de réduire les causes de la diarrhée à une seule maladie - elles sont en fait nombreuses, c'est pourquoi le processus de diagnostic de la diarrhée est parfois ardu. L'une des étapes de ce processus consiste à effectuer un test de détection de Giardia lamblia. Qu'est-ce que la giardia chez le chat ? Comment l'infection par ce protozoaire peut-elle se produire et pourquoi faut-il la craindre ?

Quelles sont les causes de la giardiase chez le chat ?

Le protozoaire Giardia lamblia, également connu sous le nom de Lamblia intestinalis, est responsable de la maladie. Il habite les intestins, où il vit et se reproduit. Il est si petit qu'il ne peut être observé qu'au microscope. Malgré sa taille, elle a une capacité de croissance très élevée. Il menace non seulement les animaux domestiques, mais aussi les autres mammifères. L'homme ne fait malheureusement pas exception à la règle.

Giardia lamblia s'est adapté à l'environnement hostile des intestins. Elle utilise un disque d'accrochage assez grand pour se fixer au bon endroit dans la muqueuse. Cependant, il doit se déplacer le long du tube digestif avant de trouver l'endroit idéal pour se nourrir. Pour ce faire, elle utilise jusqu'à quatre paires de longues vrilles. C'est leur présence qui a permis de classer la giardiase parmi les vers filiformes.

Comment l'infection peut-elle se produire ?

Chez le chat, la giardiose produit un très grand nombre de kystes. L'animal malade les rejette avec ses fèces dans l'environnement pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Les kystes sont immédiatement capables de provoquer une infection chez un autre mammifère, pour peu qu'ils soient ingérés en quantité suffisante. Cela n'est toutefois pas difficile, car leur présence dans l'eau, le sol ou sur les plantes est suffisamment importante pour que le protozoaire se propage. C'est pourquoi le fait de grignoter de l'herbe, ou même de boire l'eau d'une flaque d'eau, peut être à l'origine du déclenchement de la maladie chez votre chat.

La nourriture pour chats ne pose pas de problème en soi, mais si elle est contaminée par un animal infecté, elle peut devenir une source de maladie. Les chats vivant en groupe sont particulièrement vulnérables aux infections. Même un individu malade qui excrète des kystes dans ses fèces représente un danger pour les autres animaux qui partagent le même environnement. Le plus souvent, tous les chats sont alors malades, mais tous ne présentent pas de symptômes.

Que se passe-t-il dans un organisme infecté ?

Les protozoaires sont ingérés accidentellement au cours d'un repas ou, par exemple, lors de la toilette, et pénètrent ensuite dans les intestins. Ils y mûrissent et se fixent. Il arrive parfois qu'ils passent dans les voies biliaires ou la vésicule biliaire, mais ce n'est pas fréquent. Dans les intestins, le giardia lamblia détruit les cellules épithéliales et provoque ainsi une inflammation. En outre, il perturbe les processus sécrétoires et lymphatiques normaux de l'intestin.

Giardia chez le chat - symptômes

Les chats infectés ne présentent pas toujours des symptômes caractéristiques. Parfois, les premiers symptômes n'apparaissent qu'après une longue période.

Le symptôme le plus caractéristique des chats infectés est la diarrhée. Les selles sont généralement molles et plus fréquentes que d'habitude. Parfois, du mucus ou même du sang peuvent être observés dans les fèces. La diarrhée peut durer peu de temps et disparaître spontanément. Cependant, elle peut réapparaître peu de temps après. Dans certains cas, la diarrhée est continue et invalidante.

Si la durée de la plainte est relativement longue et son intensité élevée, d'autres symptômes tels que la perte de poids, la détérioration du pelage et l'apathie de l'animal viendront s'ajouter.

Comment reconnaître une invasion ?

Un chat souffrant de diarrhée doit être amené au cabinet vétérinaire pour un examen approfondi. C'est particulièrement le cas pour les cas chroniques, récurrents et ceux qui s'accompagnent d'une perte d'appétit.

Le médecin peut demander divers tests supplémentaires pour l'aider à établir un diagnostic précis. Le test concluant pour confirmer l'invasion de Giardia lamblia est l'examen des selles ou des lavages intestinaux. Nous avons la possibilité d'effectuer un examen microscopique et de rechercher les formes adultes vivantes dans les selles fraîches ou les kystes eux-mêmes. Des tests immunologiques sont également souvent effectués.

Malheureusement, un seul examen fécal ne permet pas de garantir la fiabilité du résultat. En effet, les kystes sont périodiquement excrétés dans l'environnement et il est donc possible que nous ne les capturions pas.

Pour augmenter les chances de réussite, il est recommandé d'effectuer un prélèvement de selles groupées. Cela nécessite un prélèvement quotidien pendant trois jours consécutifs. Seul ce matériel est apporté pour analyse. Au total, trois tests doivent être effectués rapidement, et lorsque tous les résultats sont négatifs, cela permet d'exclure la giardiase comme cause des symptômes.

Giardia lamblia chez le chat - traitement

Une fois l'infestation diagnostiquée, le médecin prescrit des préparations médicamenteuses appropriées pour l'animal. Celles-ci sont principalement disponibles sous forme de comprimés à administrer quotidiennement pendant plusieurs jours consécutifs. Les chats n'étant pas très coopératifs lorsqu'ils avalent des comprimés, il ne faut pas hésiter à demander une autre forme de traitement dans les cas difficiles. Les comprimés ne sont bien sûr pas le seul moyen d'aider votre animal.

Après le traitement, il est nécessaire d'effectuer un examen de suivi assez rapidement. Parfois, le protozoaire ne répond pas au traitement et il est nécessaire de répéter le traitement avec une préparation différente.

N'oublions pas que l'inflammation et la destruction causées par le protozoaire persistent malgré l'élimination de la source du problème. C'est pourquoi les médicaments antiprotozoaires ne suffisent pas. L'étape suivante du traitement consiste à calmer l'inflammation dans les intestins et à les repeupler avec une flore bactérienne correcte. Ce traitement s'effectue très longtemps après la fin de la thérapie proprement dite. Cette étape est extrêmement importante pour que les intestins retrouvent leur pleine santé.

Traiter uniquement le chat dont le test est positif peut s'avérer insuffisant pour les animaux vivant en groupe. Pour éradiquer complètement le protozoaire de l'environnement, tous les animaux doivent être traités.

Traitement complémentaire à domicile

Lorsque la giardiase est détectée chez un chat, le traitement ne se limite pas à l'administration de préparations. Le nettoyage de l'environnement est également une procédure nécessaire. Il est préférable de laver régulièrement et soigneusement les locaux où l'animal est hébergé. Nous utilisons de l'eau de Javel, du chloroxylénol ou des bases d'ammonium quaternaire. Les surfaces lavées doivent sécher spontanément. Les chats ne peuvent réintégrer la pièce lavée qu'au bout de deux jours. Il s'agit d'un moyen efficace de réduire la propagation de la maladie.

Le lavage de la zone anale, de la queue et des pattes arrière du chat peut également s'avérer efficace. Il est préférable d'utiliser des shampooings désinfectants spéciaux pour chats et de sécher soigneusement le pelage du chat après le bain. Dans le cas des chats à poils longs, il est utile d'envisager de tondre le pelage autour de l'anus, ce qui contribuera certainement à maintenir les niveaux d'hygiène.

Il est également important de désinfecter régulièrement les objets avec lesquels le chat est entré en contact : les gamelles, les couvertures et les litières et, surtout, le bac à litière du chat doivent être lavés et désinfectés quotidiennement.

La giardiose chez le chat - que peut-on faire d'autre ?

Il est important de donner à votre chat une nourriture équilibrée et de haute qualité. Le repas doit être facile à digérer, tout en fournissant un apport adéquat en protéines. Un tel régime facilite la digestion et l'assimilation des nutriments par l'animal, ce qui permet un rétablissement plus complet et plus rapide.

L'exposition des soignants

La giardiose est une zoonose, ce qui signifie qu'un humain peut contracter le protozoaire à partir d'un animal. Cela n'arrive pas souvent (il est beaucoup plus fréquent qu'un chat soit infecté par un humain), mais ce n'est pas impossible. Ce sont surtout les enfants qui sont infectés. Pour éviter la transmission de l'infection, il convient de veiller à l'hygiène après le contact avec l'animal et de nettoyer soigneusement l'environnement autour de l'animal.

La giardiose reste longtemps cachée. Parfois, les symptômes apparaissent relativement tard par rapport au moment de l'infection. Les symptômes n'étant pas spécifiques à cette entité pathologique particulière, il n'est pas possible de s'assurer de la présence du protozoaire dans les intestins sans effectuer des tests supplémentaires. Un résultat positif permet de choisir rapidement un traitement ciblé. Il ne garantit pas une amélioration immédiate, mais l'administration systématique de médicaments et des soins constants contribuent à rétablir la santé des intestins.

IdoSell Trusted Reviews
4.38 / 5.00 2697 reviews
IdoSell Trusted Reviews
2024-04-18
Colis bien reçu je recommande vivement
2024-04-15
RAS super
pixel