LIVRAISON GRATUITE à partir de 48,80 €
Enregistrer dans votre liste d'achats
Créer une nouvelle liste d’achats

COCCIDIOSE CHEZ LE LAPIN - PREMIERS SOINS. ASTUCES ET CONSEILS

2023-04-15
COCCIDIOSE CHEZ LE LAPIN - PREMIERS SOINS. ASTUCES ET CONSEILS

Tout propriétaire d'un animal de compagnie sait que la pire chose qui puisse lui arriver est une maladie qui menace sa santé. Les lapins de compagnie ne font malheureusement pas exception à la règle et il existe un certain nombre de maladies qui menacent sérieusement leur vie. L'une des plus dangereuses est certainement la coccidiose. Elle est très contagieuse chez les lapins et le taux de mortalité, en fonction de l'âge et de l'immunité de l'animal, se situe entre 10 et 15 % (forme intestinale). Quels sont les symptômes de la coccidiose, quelles en sont les causes et comment faut-il réagir à ses premiers signes ?

Qu'est-ce que la coccidiose chez les lapins ?

La coccidiose du lapin menace fortement la santé et la vie des lapins domestiques et d'élevage. Elle est parfois la cause de la mort de ces animaux. Comme il s'agit d'une maladie parasitaire, elle n'est pas difficile à contracter, surtout si le lapin reste proche d'autres membres de l'espèce. La coccidiose est causée par un parasite (protozoaire) qui s'attaque au système digestif.

La coccidiose est causée par de nombreuses espèces de parasites. Les experts ont divisé cette maladie en deux formes principales (en fonction de l'espèce de coccidies à l'origine de la maladie) : la coccidiose hépatique (Eimeria stiedai s'attaque alors) et la coccidiose intestinale (principalement Eimeria perforans). Toutes deux sont très dangereuses pour la vie des lapins et contribuent à la cachexie. La vitesse de progression de la coccidiose dépend de l'âge de l'animal, de son immunité, mais aussi de la virulence des espèces de coccidies.

C'est pourquoi le moment où l'on remarque les symptômes et où l'on prend des mesures concrètes est crucial pour augmenter les chances de sauver un lapin malade : les fèces des lapins doivent être testées régulièrement, des quarantaines et des désinfections doivent être appliquées.

Maladies du lapin - la coccidiose et ses causes

D'où viennent les parasites dans l'organisme du lapin domestique ou d'élevage ? Ils s'attaquent le plus souvent aux jeunes animaux, âgés de 1 à 3 mois, en particulier aux animaux immunodéprimés et pendant la période de sevrage. Il ne faut pas beaucoup de temps pour que les parasites apparaissent. Les oocystes, qui sont les formes invasives contribuant au développement de la maladie, se trouvent dans l'environnement du lapin, presque partout, ce qui explique pourquoi il est si facile d'être infecté.

Certains représentants de l'espèce sont porteurs de coccidies, mais celles-ci ne deviennent pas actives chez eux et ne présentent aucun symptôme. L'immunité est importante pour le développement des symptômes. Les principales sources d'infection sont les animaux malades, les porteurs, mais aussi les oiseaux, les rats, les insectes qui portent le protozoaire sur eux.

Par conséquent, une baisse de l'immunité due au stress, à de mauvaises conditions d'hébergement (humidité, surchauffe, densité de lapins, manque de ventilation), au contact avec des lapins malades ou porteurs et à une mauvaise alimentation (y compris des aliments contaminés ou trop riches en protéines pauvres en fibres) figurent parmi les causes les plus courantes de l'apparition de parasites pathogènes chez les lapins.

La coccidiose est également une maladie causée par ce type d'irrégularité alimentaire. A cela s'ajoute la question très importante de l'hygiène et de la propreté de la cage ou de la pièce dans laquelle le lapin est hébergé. Les parasites se trouvent et se développent très souvent dans les excréments de l'animal et s'ils restent à proximité de la nourriture, il n'est pas difficile d'être rapidement infecté. Le manque de ventilation, le manque de désinfection et un trop grand nombre de lapins dans la cage favorisent donc le développement de maladies, notamment la coccidiose.

Si votre lapin a, en plus, une immunité réduite, due à des maladies antérieures ou à une carence en vitamines essentielles, les protozoaires ont malheureusement le champ libre pour attaquer son foie ou ses intestins. Le dernier facteur et le plus difficile à modifier est la question de l'environnement et des insectes qui se trouvent autour de votre animal. Les Eimeria sont résistantes à de nombreux facteurs externes, mais il faut savoir qu'elles ne supportent pas des températures de 80 à 100 degrés Celsius.

Coccidiose chez le lapin - symptômes

En raison des causes susmentionnées de la maladie, outre les soins apportés à l'alimentation et à l'hygiène de votre animal, il est très important de reconnaître rapidement les symptômes que la coccidiose provoque chez les lapins. Les symptômes peuvent varier, mais dans le cas des animaux infectés, il est difficile de les manquer ou de les ignorer. Ils n'apparaissent généralement que lorsque le parasite a déjà infesté une grande partie de l'organe.

Le lapin perd l'appétit, perd du poids, est léthargique et affaibli. Les deux formes de coccidiose peuvent s'accompagner d'une diarrhée chronique, ce qui est moins fréquent avec les parasites qui s'attaquent au foie. Les fèces du lapin peuvent également contenir des traces de sang et de mucus. L'hypertrophie du foie et la jaunisse sont des symptômes qui accompagnent la forme hépatique de la coccidiose, tandis qu'un abdomen ballonné se produit généralement avec la forme intestinale, bien qu'il puisse également se produire dans les deux types de la maladie.

Si votre lapin commence à perdre du poids, souffre de diarrhée, puis d'un manque d'appétit et d'une faiblesse générale, il s'agit certainement d'un signal suffisant pour consulter votre vétérinaire dès que possible. N'oubliez pas que la coccidiose se développe très rapidement et que les symptômes que vous remarquez apparaissent généralement quelques jours après qu'un organe vital a été gravement infecté. Le diagnostic définitif est établi par le vétérinaire sur la base d'un examen approfondi des fèces dans lesquelles les parasites ont été trouvés.

Coccidiose chez le lapin - traitement

Quel type de traitement est nécessaire en cas de coccidiose chez le lapin ? Le traitement de cette maladie est difficile et, malheureusement, souvent infructueux. Cependant, si vous diagnostiquez la maladie suffisamment tôt et que votre médecin vous prescrit le bon médicament, les chances de sauver votre animal augmentent considérablement.

Quel est le traitement le plus courant de la coccidiose ? Le médicament le plus souvent recommandé par les éleveurs est le Sulfatyf. Cependant, pour les lapins, ce n'est pas un remède approprié. Le Sulfatyf est un médicament destiné aux volailles et les médecins ne le recommandent pas pour le traitement de la coccidiose chez le lapin. Votre vétérinaire peut décider de vous prescrire un autre médicament plus adapté à votre animal. Suivez donc toujours ses conseils et n'essayez jamais de traiter votre animal tout seul.

Comment aider soi-même un lapin atteint de coccidiose ? Tout d'abord, suivez les recommandations et les médicaments prescrits par le spécialiste. Ensuite, le régime alimentaire du lapin infecté peut également jouer un rôle important. L'animal doit recevoir principalement du foin et des légumes verts ; il faut également l'encourager à manger en lui donnant quelque chose qu'il a toujours aimé. Les probiotiques ne sont pas en reste : les éleveurs de lapins utilisent des coccidiostatiques à titre prophylactique, mais uniquement en concertation avec le médecin.

Veillez également à ce que la cage de votre lapin soit propre et hygiénique. Lavez soigneusement la cage, mais aussi les jouets et les récipients contenant de l'eau ou de la nourriture. Les parasites sont susceptibles de se trouver partout où votre lapin a été, c'est pourquoi une désinfection complète de son environnement immédiat est nécessaire. Le mieux est d'ébouillanter les jouets et les récipients dans de l'eau chaude. Il est conseillé de répéter cette opération tous les jours pendant la période de traitement.

Coccidiose chez les lapins - prévention et prophylaxie

Comment éviter des maladies aussi dangereuses que la coccidiose ? Chez les lapins, la prévention des maladies parasitaires n'est pas une tâche facile. En raison de la forte prévalence des parasites et des conditions généralement favorables à l'infection, les lapins sont très sensibles à ce type de maladie.

La prévention passe toutefois par le respect de quelques règles de base. Tout d'abord, l'hygiène et la propreté de la cage, qui devraient être un rituel fréquent pour le propriétaire de tout animal de compagnie, et pas seulement du lapin. Dans un endroit où les masses fécales excrétées sont très proches de la nourriture, il n'est pas difficile d'attraper toutes sortes de parasites, de maladies et d'infections dangereuses. L'eau sale, les jouets sales et la litière sale sont les causes les plus courantes de maladies dangereuses telles que la coccidiose.

L'alimentation et l'entretien d'une nourriture de qualité sont d'une importance capitale pour la santé de votre lapin, ne lésinez donc jamais sur une nourriture de qualité. En outre, il est très important d'observer le comportement de votre lapin et de réagir rapidement à toute anomalie dans son apparence ou son comportement.

La coccidiose chez les lapins est fréquente et malheureusement souvent mortelle. Cependant, il existe de nombreuses façons de minimiser le risque de parasites dangereux. Posséder un animal de compagnie est une grande responsabilité. Veillez donc à l'hygiène, à l'alimentation et à l'immunité de votre animal afin de le protéger contre d'éventuelles infections potentiellement mortelles.

IdoSell Trusted Reviews
4.38 / 5.00 2697 reviews
IdoSell Trusted Reviews
2024-04-18
Colis bien reçu je recommande vivement
2024-04-15
Parfait
pixel