LIVRAISON GRATUITE à partir de 48,80 €
Enregistrer dans votre liste d'achats
Créer une nouvelle liste d’achats

CHAT EFFRAYÉ – COMMENT L'AIDER ?

2023-12-04
CHAT EFFRAYÉ – COMMENT L'AIDER ?

L’anxiété est un état émotionnel (physiologique) tout à fait naturel qui remplit une fonction biologique importante. Grâce à lui, les chats, comme les autres animaux, peuvent éviter les dangers potentiels qui menacent leur santé ou leur vie. Cependant, nous parlons d'une peur occasionnelle qui stimule l'animal à s'échapper ou à se défendre puis à passer.

Lorsque le sentiment d’anxiété accompagne un chat de manière continue et prolongée, il devient la cause de troubles du comportement, voire de graves problèmes de santé. Qu’est-ce qui cause une anxiété à court terme et permanente chez nos animaux de compagnie ? Comment pouvons-nous aider un chat effrayé ? Et comment savons-nous que notre animal a peur de quelque chose ?

Deux types d'anxiété chez le chat

La peur est une pulsion très puissante qui détermine le comportement animal. Au début, les petits chatons ont peur de presque tout : les sons forts, les personnes étranges, les autres créatures, etc. Mais avec le temps, ils apprennent ce qui les menace réellement et ce dont ils ne devraient pas avoir peur. La source de ces connaissances est leur propre mère (les enfants apprennent par imitation) et leurs expériences de vie individuelles.

Il existe deux types d'anxiété chez les chats : à court terme et permanente. Dans le cas de l'anxiété chronique, le stimulus qui la provoque accompagne constamment l'animal. Malheureusement, c’est souvent ce qui arrive aux bébés à fourrure confinés entre les quatre murs d’un appartement ou d’une maison. Un chat effrayé vivant en liberté peut s'enfuir, alors qu'un chat domestique typique ne peut pas le faire.

Un chat effrayé – les symptômes que vous pouvez observer

Nos animaux de compagnie ont peur, entre autres, dans leurs expressions faciales et leur posture corporelle. Un chat effrayé peut s’immobiliser, tomber au sol, se recroqueviller et aplatir ses oreilles. Les yeux peuvent être grands ouverts et les pupilles peuvent être dilatées. Les symptômes de l'anxiété comprennent également des sifflements, des reniflements, des poils dressés et une cambrure du dos (ce qu'on appelle le dos du chat).

L'immobilité est typique de ce qu'on appelle peur passive. Dans les cas extrêmes, lorsque l’anxiété est extrêmement sévère, elle peut même entraîner un évanouissement ou une paralysie musculaire temporaire, qui vous empêche de faire tout mouvement. Les chats effrayés peuvent également réagir de manière plus active, comme s'enfuir. Nos bébés à fourrure sont petits, donc - bien qu'ils soient des prédateurs bien armés - ils choisissent souvent cette solution. Cela se produit surtout lorsque la menace est plus grande et plus forte qu’eux. Parfois, un chat très effrayé peut aussi attaquer un ennemi.

De quoi les chats ont-ils peur ?

L'anxiété d'un chat peut être causée par de nombreux facteurs difficiles à énumérer. Par exemple, les bébés à fourrure ont une peur innée de l’eau, même s’ils savent nager. Les animaux ont également peur des prédateurs plus grands et plus forts, comme les chiens ou les grands oiseaux de proie. Ils sont également extrêmement prudents lorsqu’ils rencontrent des serpents.

Tous les chats vivant en liberté fuient les gens. Nous sommes bien plus grands et plus forts qu’eux. Même si les bébés à fourrure domestique sont habitués au contact humain, ils peuvent également réagir avec peur lorsqu'ils voient des étrangers. Un chat peut avoir peur lorsque quelque chose le surprend, même s'il n'en a normalement pas peur.

De grands changements dans l’environnement peuvent être à l’origine de la peur d’un chat. Les animaux se sentent anxieux lorsqu'ils sont obligés de changer de lieu de séjour. C'est pourquoi les chats n'aiment généralement pas voyager, surtout lorsque la destination est un cabinet vétérinaire. Nous avons ici affaire à une peur acquise, car ils ont des associations désagréables avec la visite chez le vétérinaire.

Chaton effrayé – comment l'aider ?

Comment aider un chat effrayé ? Si nous sommes confrontés à une anxiété à court terme, c’est-à-dire soudaine, dans la plupart des cas, nous n’avons rien à faire.

Par exemple, lorsque notre compagnon à quatre pattes a peur du bruit de la rue, de nos invités, ou encore des feux d'artifice du réveillon, mieux vaut ne pas chercher à le réconforter. Par inadvertance, nous ne pouvons que perpétuer ses craintes. Nous pouvons néanmoins mettre à disposition de votre animal des cachettes où il se sentira en sécurité dans de telles situations.

Le stress chez un chat, lié par exemple à une visite d'invités ou à un feu d'artifice, ne dure pas longtemps et disparaît sans notre intervention dès que le facteur de stress disparaît. Parfois, lorsqu’un facteur de stress se répète systématiquement mais ne nuit pas à l’animal, celui-ci s’y habitue et cesse d’avoir peur. Ce type de phénomène est appelé habituation.

Malheureusement, cela ne fonctionne pas toujours. Certains bébés à fourrure ne s’habituent jamais à un facteur de stress. Peu de chats s'habituent, par exemple, aux visites au cabinet vétérinaire - sans doute parce qu'ils le visitent rarement et que ces visites ne sont pas des expériences agréables.

Dans des situations particulières, comme un séjour chez le vétérinaire, on peut réconforter un chat apeuré par de douces caresses ou des mots chaleureux. Tout d’abord, nous devons nous comporter calmement et ne pas devenir nerveux. N'oubliez pas que les chats peuvent parfaitement ressentir notre nervosité, ce qui augmente leur propre stress.

L'anxiété chronique chez le chat - quelles en sont les causes ?

La peur féline a tendance à disparaître dès que sa cause spécifique disparaît. Nos animaux ronronnants ne sont pas en proie aux peurs irrationnelles que nous connaissons si souvent. Cependant, comme je l'ai déjà mentionné, ils peuvent eux aussi développer une anxiété chronique lorsqu'ils sont constamment sous l'influence d'un facteur de stress.

L'une des sources d'anxiété chronique chez les chats peut être le conflit entre les animaux à fourrure vivant sous le même toit. Tous les animaux de compagnie ne peuvent pas vivre en harmonie les uns avec les autres. Parfois, ils se livrent à une concurrence intense et l'un d'entre eux est fortement dominé par l'autre. Intimidé par son rival, l'individu n'a nulle part où s'enfuir et vit donc dans un stress permanent.

Les chats chroniquement effrayés sont parfois perturbés par l'arrivée d'un nouveau membre de la famille, tel qu'un enfant, un chien ou un autre animal. Parfois, la source de stress est l'animal de compagnie d'un voisin. Un déménagement ou même une rénovation générale impliquant le remplacement des meubles ont également un effet stressant sur nos chats. Une autre raison peut être des visites très fréquentes chez le vétérinaire dans le cas d'animaux souffrant de maladies chroniques.

Malheureusement, il arrive aussi que la cause de la peur permanente chez les chats soit leur propriétaire. Il arrive que le comportement de la personne qui s'occupe de l'animal, souvent de manière inconsciente, induise la peur chez son compagnon. Cela peut nous surprendre et nous paraître difficile à croire, mais il faut en être conscient.

Comment l'anxiété chronique se manifeste-t-elle chez les chats ?

Les principaux symptômes de l'anxiété chronique chez nos animaux à fourrure sont divers types de troubles du comportement. Il n'est pas rare qu'un chat effrayé fasse ses besoins en dehors du bac à litière. S'il urine sur le lit ou fait pipi sur les chaussures et les vêtements, on peut supposer qu'il s'agit d'un conflit avec la personne qui s'occupe de lui. La saleté dans l'appartement est l'un des signes de conflit entre chats - l'individu plus faible et dominé a peur d'utiliser le même bac à litière que son colocataire plus fort.

D'autres troubles du comportement associés au stress permanent comprennent une baisse de l'humeur et de l'apathie, l'exécution exagérée de certaines activités, telles que le toilettage excessif, les miaulements nocturnes, les mouvements nerveux ou le fait de se cacher fréquemment. Des troubles du sommeil et de l'alimentation sont également observés chez les chats effrayés. En outre, le stress diminue l'immunité, de sorte qu'un animal stressé est plus sensible aux maladies.

Comment aider un chat qui souffre d'une peur chronique ?

Le stress prolongé est mauvais pour les chats à tous points de vue, c'est pourquoi nous devons les aider à y faire face. Comme vous pouvez le deviner, ce n'est pas toujours une tâche facile. Tout d'abord, il faut identifier la cause de la peur chronique, ce qui peut être difficile en soi. Cependant, cela nous permettra de développer plus facilement une thérapie efficace pour le chat effrayé. Dans certains cas, il suffit d'éliminer la source de stress pour résoudre efficacement le problème.

Dans le traitement de l'anxiété chronique chez le chat, il faut également tenir compte de la manière dont elle se manifeste chez l'animal, ainsi que des prédispositions psychologiques de l'animal à fourrure et des spécificités de son environnement. Travailler avec un chat craintif consiste, entre autres, à affaiblir sa réaction à un stimulus stressant et à renforcer son sentiment de sécurité. Cela peut se faire par des caresses et des jeux - il vaut la peine d'investir dans des jouets interactifs et d'autres équipements pour ajouter de la variété à la vie de l'animal, qui peut être très monotone à la maison.

Les mesures ci-dessus préparent notre animal à la dernière étape de la thérapie, qui consiste à modifier ou à éliminer les comportements indésirables, le cas échéant.

Des tranquillisants appropriés peuvent aider à guérir un chat effrayé, mais il est préférable de n'y recourir que dans des cas extrêmes et après consultation d'un vétérinaire. Par nous-mêmes, sans cette consultation, nous pouvons utiliser des phéromones spéciales pour chats, qui ont un effet calmant et renforcent la confiance des animaux à fourrure. Elles ne sont certainement pas nocives et peuvent même être utiles.

Un chat effrayé - un problème qui peut être résolu

D'une part, la peur du chat est tout à fait naturelle, mais d'autre part, dans certaines situations, elle peut constituer un énorme problème tant pour l'animal à fourrure que pour son propriétaire. Malheureusement, en raison de la grande variété de stimuli qui la déclenchent et de plusieurs autres facteurs qui l'accompagnent, il est difficile de donner un conseil unique sur la manière d'aider un chat effrayé. Les thérapies doivent être adaptées à des cas spécifiques pour être aussi efficaces que possible. Ce que nous pouvons dire, cependant, c'est que nous devrions toujours nous efforcer d'établir une bonne relation entre nous et nos animaux. La clé du succès est de comprendre le comportement de l'animal et de répondre à ses besoins naturels, ainsi que de faire preuve de beaucoup de patience. Un chat effrayé est un problème qui peut être résolu !

IdoSell Trusted Reviews
4.38 / 5.00 2477 reviews
IdoSell Trusted Reviews
2024-02-25
Bonne réception du produit,croquettes conforment à ce que j attendais,mes chats en raffolent. Merci
2024-02-24
Site sérieux, produits de qualité, livraison rapide
pixel